- Charente Maritime - Ile d'Oleron



Sommaire
 
NEWSLETTERS
 
1 - Le MOT des CPA
 
2 - ILE D'OLERON
2 - EDITEURS
 
TOP LISTE
 
F. BRAUN
A. DUPUY
MOUREU
 
3 - PIONNIERES
4 - AGE D'OR
5 - Fin de la guerre - Début années 20
6 - Période 1920-1950
7 - CPSM
8 - CPM
 
LES PETITS TRAINS
 
A NE PAS MANQUER
 
ECHANGES / VENTES
RECHERCHES
La MESSAGERIE
Les LIENS
CARTE GEO DE l'ILE
 
ANNONCES
INFORMATIONS
BIBLIOTHEQUE
RECHERCHES

Les cartes postales de l'éditeur MOUREU à Saint-Pierre

Un des grands éditeurs de l’Ile d’Oleron avec Braun et Dupuy dont la production s’étend des cartes pionnières 1904 jusqu’au début des années 20. Pendant les années 20, les clichés poursuivront une deuxième vie avec la collaboration de Moureu avec son successeur Courtois. Celui-ci poursuivra l’édition sous son propre nom jusqu’au début des années 50.

Pour les cartes pionnières veuillez consulter le chapitre 3-1-1. La production la plus importante s’est développée pendant l’age d’or (consulter le chapitre 4-1.4), pour continuer après la guerre (quelques rares cartes à voir au chapitre 5-1-15 et 6-1.3) avant l’association avec Courtois (chapitre 5-1.6 et 6-1.4) et la reprise des clichés par Courtois (voir chapitre 6-1.8).

La Maison Moureu comme la plupart de ses confrères est un magasin de souvenirs d’Oleron. Elle vend des cartes postales et pour prouver son éclectisme vend aussi de la mercerie, des couronnes, des funéraires et aussi des chaussures !!!

Si l’éditeur est bien connu, que dire du ou des photographes.Pour les cartes pionnières de nombreuses cartes indiquent : clichés photographiques de NEURDEIN Frères à Paris. Pour l’Age d’Or les clichés proviennet probablement de la maison d’édition A.B. et Cie IMP. REUNIES à NANCY). Pendant cette période on trouve aussi les signatures Freté, Neau, Vigneron.

Pour les imprimeurs, il est à noter que les cartes pionnières ont été imprimés par la maison de NEURDEIN Frères. Pour l’Age d’Or on trouve principalement A.B. et Cie IMP. REUNIES à NANCY). Pour la fin de la guerre, les cartes à verso vert ont été imprimé par COLLAS à Cognac.

Des cartes superbes de scènes oléronnaises prises sur le vif mais aussi beaucoup de clichés arrangés et composées par les photographes. Sauf une carte numérotée 366 probablement un tirage DUPUY, toutes les cartes sont sans numérotation. La carte la plus ancienne est datée du 8 juin 1903 (record à battre).

Les cartes sont difficiles à classer. Nous avons choisi les clefs de tri suivantes :

      1 – classement par périodes (3-1.1, 4-1.4, …)

      2 – classement par les grands formats du verso (A, B, …)

      3 – variantes des versos (F1, F2, …)

      4 – texte de l’éditeur (A,B, …)

      5 – classement des clichés

TypeTexte
1
   Type(s) Oléronnais ou TYPE(S) OLERONNAIS
2
   Le folklore et les sujets divers
3
   Les clichés non situés
4
   Les clichés situés classés par commune
5
   Les cartes numérotées et les séries

Exemple de classement des cartes : 414 C F1 H1 SN05

A noter que nous mettons à votre disposition quatre fichiers pour faciliter les recherches :

Cliquer sur le texte en rouge pour obtenir la liste et les photos des cartes

Statistiques : 525 cartes recensées pour une estimation de 631 cartes produites


Les différents chapitres

Cliquer sur le texte en rouge pour obtenir la liste et les photos des cartes

EDITION MOUREU

EDITION MOUREU-COURTOIS